Haïti, deux ans après

Josianne
Josianne Desjardins
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Fortement inspiré par la culture haïtienne, le photojournaliste Benoît Aquin a saisi pour une cinquième fois des images à Port-au-Prince, en novembre dernier, depuis le séisme qui a couté la vie à plus de 100 000 personnes le 12 janvier 2010.

(photo: Benoit Aquin et CECI)

«Rien ne les arrête, affirme d'entrée de jeu le résident de Rosemont-La Petite-Patrie. Les Haïtiens sont des gens très fiers et courageux. Ça se ressent lorsqu'on est là-bas, et c'est touchant».

Et c'est justement ce qu'il a voulu transmettre par l'entremise de ses photographies. Des enfants qui jouent au soccer dans la rue, d'autres sur les bancs d'école, des femmes qui marchent ensemble avec un papier de fruits sur la tête et surtout, des sourires. La vie qui reprend son cours.

«Je suis un optimiste et j'essaie d'être impartial et prenant des images poétiques», décrit-il.

Tout un contraste avec les premiers clichés qu'il a pris au lendemain du séisme, où figuraient notamment des personnes prises sous les décombres des bâtiments effondrés.

Deux projets en parallèle

M. Aquin est donc retourné en Haïti en novembre afin de représenter en photos les projets humanitaires et de développement chapeautés par le Centre d'études et de coopération internationale (CECI).

Il en a profité aussi pour développer ses projets personnels, dont un livre qu'il aimerait publier sur ses expériences photos dans la Perle des Antilles.

Ses récents clichés qu'il a pris pour le mandat du CECI seront projetés au Monument National le 12 janvier, de 18 h à 20 h, dans le cadre d'une soirée commémorative.

Pour un aperçu de ses photos prises en Haïti: www.benoitaquin.com

Organisations: Centre d'études

Lieux géographiques: Haïti, Perle des Antilles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires