Intimidation à l’école: 60% des élèves y ont été confrontés

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les responsables scolaires ignorent parfois le drame vécu par certains de leurs élèves.

(FN) - Pour plusieurs élèves le retour en classe est une bonne occasion de revoir ses anciens copains, connaître ses nouveaux professeurs et continuer son apprentissage. Malheureusement, pour certains étudiants, le début d’une nouvelle année signifie également le retour d'un cycle de violence et d’intimidation.

Selon Statistique Canada, 10% des enfants sont victimes d’intimidation au moins une fois par semaine; 60% ont également été témoins, agresseurs ou victimes d'intimidation.

Alors que le phénomène touche autant les garçons que les filles, on peut quand même observer des différences dans la manière dont celui-ci se manifeste.

Une nouvelle étude publiée cette semaine par l’Institut de la statistique du Québec démontre que les élèves persécutés le sont aussi tôt qu’entre la maternelle et la 2e année, dans leur parcours scolaire. Succès et insuccès scolaires découlent en partie de l’expérience positive ou négative de l’enfant avec les autres à l’école.

Organisations: FN, Statistique Canada, Institut de la statistique du Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • navjot
    29 juin 2012 - 17:40

    salut je suis une eleve au secondaire et je veux commencer un projet contre lintimidation a mon ecole mais je nest pas beaucoup didee. svp donner moi des idees! merci

    • Sarah-maude
      08 novembre 2012 - 17:18

      salut NAVJOT je fesais une recherche par hasard sur l'intimidation pour avoir les taux de suicide par rapport a ceci. Je sais pas d'ou tu viens mais je fais déja un plan d'intervention contre l'intimidation a drummondville avec le député de drummondville ! si tu es toujours interessé j'aimerais te connaitre. Qui sait peut-etre que tu pourra toi aussi aider ta ville ;) recontacte moi !